Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Virée oncologique

"C'est un cancer." Tout commence par cette petite phrase.

BICYCLETTE

Publié le 21 Février 2017 par Sophie dans cancer - témoignage

BICYCLETTE

Pour mes 50 ans, j'ai eu un beau vélo.

Une belle bicyclette pour me sortir de ma torpeur et de ma fatigue.

La pratique d'une activité sportive régulière est vivement conseillée pour se sortir d'un cancer et évacuer la fatigue. Alors, même si cela va être difficile pour moi, je vais m'obliger à aller faire du vélo quotidiennement, pour m'aérer la tête et le corps.

C'est vrai que lorsque je rentre du boulot à midi, je suis épuisée, lessivée et je n'ai qu'une envie : m'affaler sur le canapé ou aller au lit, dormir, faire la sieste...cependant, j'ai la très nette impression que plus je me repose....et plus je suis fatiguée, exténuée...

Alors, maintenant qu'il commence à faire beau...à moi les routes de campagne avec ma belle bicyclette...

commentaires

REPRISE

Publié le 9 Février 2017 par Sophie dans cancer - témoignage

REPRISE

Un mois que j'ai repris le travail, à mi-temps. Et je suis épuisée. C'est le mot.

Sincèrement, je ne pensais pas que cela me mettrait dans un tel état de fatigue.

Je travaille le matin. Je rentre à midi-une heure.Je mange, vite fait et je n'ai qu'une hâte, aller au lit, me mettre sous la couette, à l'abri, au chaud, au calme et dormir.

Je mets le réveil à 17 heures. Pour être débout quand les enfants rentrent de l'école. Et la soirée se passe bien. J'assure. Les conversations, le repas, les devoirs...

Au bureau, je ne parle pas de la maladie, et quand quelqu'un essaie d'aborder le sujet, je lui fais vite comprendre que je veux passer à autre chose.

Je fais la fille dynamique, active, souriante. Et je le suis vraiment parce que je suis heureuse de retrouver mon travail. J'ai la chance de faire quelque chose qui me plait. J'ai la chance d'avoir un métier enrichissant, créatif. 

Mais que d'énergie déployée !

commentaires

EUX ET MOI...

Publié le 9 Février 2017 par Sophie dans cancer - témoignage

En ce moment, sans trop savoir pourquoi, je me repais des cancéreux. Je me vautre dans leur témoignages en tout genre qui font pleurer dans les chaumières, j'aime les films de malades en souffrance, les livres racontant jours après jours les affres de la maladie...heureusement encore que je n'en côtoie pas,parce que je crois que je serais capable de discuter avec eux  à longueur de journée, à échanger sur nos malheurs, nos déboires, nos défaites, nos espoirs...

Moi qui ai toujours revendiquer le fait de les éviter, de ne pas les côtoyer comme pour ne pas me voir en eux, par peur, par trouille, voilà qu'à présent je revendique ma personnalité de cancéreuse...il serait temps, maintenant que j'ai terminé les traitements et que je suis en rémission...

Peut être est ce là, après tout, un cheminement classique pour assimiler, assumer la maladie, la digérer et la regarder en face...

commentaires